Et si vous partagiez avec votre enfant la pratique du jardinage ?

 

J’ai rencontré Claire, allias Super Poppins, éducatrice de jeunes enfants qui définit son métier comme « jardinière d’enfants ». Elle a pour objectif d’accompagner les enfants dans leurs premières découvertes du jardinage (jusqu’à 6 ans) sous le regard bienveillant d’un adulte. Elle a créé des ateliers de jardinage Parents/Enfants dans une démarche pédagogique Montessori.

  • Comment les enfants apprennent à jardiner ?

 Comme pour les adultes, les enfants sèment leurs plantes et disposent de matériel adapté. Lors de ces ateliers, ils doivent attendre leur tour pour planter sous le regard attentif de l’adulte. En aucun cas l’éducatrice ne fait à la place de l’enfant, elle l’accompagne et le guide. Dès 6 mois, en étant accompagné dans son geste, l’enfant peut déjà s’amuser à jardiner. Il est responsabilisé et accède progressivement à son autonomie.

Tous les enfants peuvent venir aux ateliers de jardinage, de 6 mois à 6 ans, jouer avec la terre, planter, semer, arroser et même, si c’est la saison, récolter les fruits de leurs plantations. Pour le jeune enfant c’est très important de découvrir une activité liée à son environnement naturel et concret.

Les enfants qui ne marchent pas encore peuvent venir dans les bras de leurs parents.

  • Qu’est-ce que jardinage apporte aux jeunes enfants ?

C’est avant tout un éveil sensoriel : toucher, sentir les plantes et la terre, goûter les arômes, voir les différentes couleurs, écouter son entourage et même observer les petits insectes du jardin.

Selon Claire, creuser, jouer avec la terre à un âge où ils apprennent à contrôler leur sphincter est très pertinent. Rejouer ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur de leur corps, en manipulant, en versant, en remplissant, présente de l’intérêt ! Progressivement, les enfants prennent aussi le sens du groupe, dont ils observent chacun des membres planter à tour de rôle.

Quant aux parents, c’est pour eux l’occasion de de partager un moment de qualité avec leurs enfants.

Claire m’a rapporté cette anecdote : un petit garçon de 3 ans lui a posé cette question très pertinente : « Pourquoi on ne voit pas les plantes pousser ? » Et cela lui a permis d’expliquer à ce petit bonhomme qu’une plante était un vrai être vivant et que comme tout être vivant, cela prenait du temps pour grandir. Il a alors pris un air pensif et concentré en réfléchissant à ce qu’on venait de dire et en quoi cela le concernait.

Une belle manière d’apprendre la patience. Voilà une belle façon de philosopher à 3ans !

Parents et enfants développent en famille leur capacité à s’émerveiller.

Pour permettre à vos enfants d’accéder aux activités de leurs rêves, n’oubliez pas de partager leurs trajets d’accompagnement avec Hopways.

« Vous pouvez retrouver contacter Claire: clairemichaud@superpoppins.com,

Les actualités Super Poppins sur https://www.facebook.com/superpoppins/?fref=ts,

http://superpoppins.com/« 

Publicités