Hopways : Covoiturage enfants ou accompagnement partagé ?

Comment accompagnons-nous nos enfants à leurs activités ?

 1)  J’emmène mes enfants à pied, en voiture ou en transport en commun à leurs activités ?

La question se pose dès la naissance, lorsque j’étais sur le point de devenir une jeune maman, j’ai demandé à mes copines qui avaient déjà des enfants à Nantes, Lyon, Lille et Montpellier quels étaient les équipements absolument nécessaires pour accueillir un tout petit. Elles m’ont presque toute répondu, surtout ne t ‘ennuie pas avec un landeau, tu n’en auras pas besoin en revanche la ‘coque’ te permettra d’aller partout en toute sécurité.

En ce qui me concerne, j’ai usé jusqu’à la corde mon landeau et ma ‘coque’ a du me servir 3 ou 4 fois tout au plus, je n’avais pas réfléchi au fait que je n’avais pas de voiture et que je faisais tout en transport en commun et à pied !

Encore aujourd’hui j’emmène mes enfants et les enfants que je co-accompagne via Hopways au stade, au conservatoire,  à l’école à pied, en transport en commun ou en trottinette.

2)   Et les coaccompagnateurs de mes enfants, que font-ils ?

Avant Hopways et avec Hopways, j’ai souvent  partagé les trajets d’accompagnement de mes enfants :

–    Pour l’école, proche de la maison, nous y allons à pied et comme disait madame Martin, marcher c’est bon pour la santé. Et pourtant quand  il pleut, il arrive  qu’un papa ou une maman de l’école nous propose de nous emmener en voiture et là on ne dit pas non.

Avantage le pédibus !

–     Pour le stade, nous partageons ce trajet à 3 mamans et 3 papas, le mercredi se passe souvent en transport en commun sauf avec une des mamans qui prend sa voiture parce qu’elle trouve  cela plus rapide, le week-end c’est plus souvent en voiture, sachant qu’avec les compétitions, le stade peut être très loin.

Avantage transport en commun la semaine et voiture le week-end pour les matchs. 

–  Pour les vacances scolaires, nous étions 3 mamans et une nounou à nous partager les accompagnements de 4 enfants et nous avons eu des trajets à pied, d’autres en bus, d’autres en métro et enfin certains en voiture (surtout lorsqu’il pleuvait).

Tous modes de transport à égalité.

3)   Conclusion : CO-voiturage enfants, CO-piétage enfants, Co-accompagnement enfants l’important c’est de MUTUALISER les trajets de nos enfants

Finalement quoiqu’il arrive, j’emmène mes enfants, je conduis mes enfants et j’accompagne mes enfants à leurs activités à Paris, à Boulogne-Billancourt, à Issy-Les-Moulineaux, à Bressuire, à Montpellier, à  Lorient et rêvons un peu à Courchevel ou à San Francisco.

L’important  n’est pas le mode transport vers les activités de nos enfants mais l’accompagnement de nos enfants. Finalement Hopways, c’est un peu du trajet partagé, l’accompagnement alterné, de la solidarité de quartier et le sourire de la boulangère en plus !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s